CRISE ANGLOPHONE : MONSEIGNEUR CHRISTIAN TUMI REVENDIQUE L’AMNISTIE A PAUL BIYA.

by Franck Bekima
0 comment

Le Cardinal se dit convaincu que c’est la solution idoine pour un retour de la paix dans les régions du NOSO. Pris en Otage le 5 novembre dernier par des hommes armés non identifiés sur la route Bamenda-Kumbo dans la région du Nord-Ouest, puis libéré le jour qui suit, le prélat s’est exprimé pour la première fois sur cette épreuve le 15 novembre dernier sur les antennes de la radio française RFI.

Il dit avoir été traité avec respect et révèle avoir échangé avec ses ravisseurs de la forme de l’Etat. Le prélat exhorte le Président Paul Biya à mettre en œuvre des mesures d’apaisement pour un retour de la paix en zone anglophone.

A lire aussi : CAMEROUN – CRISE ANGLOPHONE : L’ONU APPELLE A LA PROTECTION DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES.

« Ils voulaient savoir quelle était mon opinion sur la forme du gouvernement du pays. Je leur dit: c’est le fédéralisme. Ils ont dit non que je fasse tout pour le Southern Cameroon. Je leur ai dit non, que j’étais comme eux, un jeune homme à la réunification et que nous avions la paix. Je crois que c’est au Chef de l’État maintenant de faire quelque chose et je crois qu’il peut le faire, c’est-à-dire déclarer l’amnistie pour qu’il y ait la paix et que les enfants aillent à l’école. Il faut que l’armée rentre dans ses casernes et que ces garçons-là déposent les armes», a-t-il déclaré sur les antennes de la radio française.

A lire aussi : CAMEROUN CRISE ANGLOPHONE : LES ACTEURS DE LA CULTURE S’UNISSENT POUR LE RETOUR DE LA PAIX.

A 90 ans, le cardinal Christian Tumi s’est imposé comme l’un des acteurs majeurs de la crise dans les régions anglophones du Cameroun. il n’a cessé de proposer des solutions pour une sortie de crise pacifique.
Il est bon de noter qu’il a émis le vœu d’organiser une conférence générale pour les anglophones pendant la tenue du Grand Dialogue National qui regroupait plusieurs personnalités politiques afin de débattre sur les voies et moyens pour résoudre la dite crise.

A lire aussi : CAMEROUN – CRISE ANGLOPHONE : CRIS DES ARTISTES POUR LE RETOUR DE LA PAIX.

Son initiative n’a toujours pas été approuvée par les autorités compétentes. Du coup, la conférence proposée ne s’est jamais tenue. Pour autant, l’homme de Dieu ne désespère pas. Il espère un retour à la normale dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest dont il est originaire.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles .

afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment