FestivalMbogLiaa

CULTURE : l’Assiko, la danse révolutionnaire.

by Ferelle Tasse
0 comment

Le Cameroun constitue une véritable richesse en matière de culture et de tradition. Cette richesse peut s’illustrer à travers les danses traditionnelles comme l’Assiko qui puise son origine chez les peuples Betis et Bassa. L’Assiko est devenue aujourd’hui une véritable attraction pour son aspect moderne.

L’assiko s’est transformée au fil du temps en danse de fête. Identité culturelle chez les peuples bassa et betis, l’assiko a été popularisée par le guitariste Jean Bikoko alias Aladin. Pour effectuer ce pas de danse, il suffit d’évoluer en petits pas tout en se déhanchant sensuellement.

A lire aussi : CULTURE : NGONDO 2020 NEW LOOK.

Véritable rythme dansant, la musique est jouée par des guitares et des percussions traditionnelles (de nos jours le rythme de bouteilles vides entrechoquées). Cette danse a des techniques particulières en ceci que, à certains moments, les pratiquants posent sur leurs têtes des bouteilles de boissons à moitié pleines ou pas, tout en continuant leurs mouvements, s’accroupissant et se livrant à des acrobaties.

A lire aussi : CAMEROUN-CULTURE : LE FESTIVAL DU NGONDO 2018. AFRIK-INFORM

L’habillement des danseurs de l’Assiko est propre au peuple de l’Afrique. Ils sont habituellement vêtus d’un pagne et souvent pieds nus. Les mouvements favorisent une souple rotation des reins.

Aujourd’hui, plusieurs artistes de la nouvelle génération valorisent cette danse à l’instar de l’humoriste Frida choco bronze qui n’hésite pas à chacune de ses publications de se déhancher sur de l’Assiko qui est d’ailleurs très appréciée par son public.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en un clic.

Leave a Comment