CULTURE : SUR LES PAS DU LÉGENDAIRE DINA BELL.

by Ferelle Tasse
0 comment

Le Cameroun peut se venter de ce qu’il regorge en son sein des talents qui produisent des oeuvres à titre iconiques. Le Makossa style Camerounais très apprécié, doit son élévation grâce à l’un de ses précurseurs qui est Dina Bell.

De son vrai nom Charles Dina Ebongué, Dina Bell embrasse très tôt le monde de la musique. Il démarre dans la chorale << Lotina samè>> de Eboa Lotin de regretté mémoire ceci sous l’encouragement de ses Parents. C’est en 1978 qu’il se fera connaître du grand public à travers son 1er EP de 2 titre intitulé << Yoma Yoma >> qui est produit par le Label Azengue Productions. Cette parution connaitra un immense succès car à la suite il remporte un disque d’or.

A lire aussi :CAMEROUN : LE MINISTÈRE DE LA CULTURE AU CHEVET DE MARTHE ZAMBO.

En 1983, il fonde le groupe << Bazor>> qui est considéré comme l’un des piliers du Makossa. Avec ce groupe, Dina Bell produit des titres à succès tel que « Longe » d’une Trak List de 05 titres dont le titre fare est « Wala Longo ». Également <Blow>> en 1984 un album de 05 titres dont le titre très connu « Sophie » fait parti.

Dina Bell a également fait au cours de sa carrière plusieurs collaborations avec entre autre Ben Decca, Hilarion Nguema, Prince Eyango, Manu Dibango, Charlotte Dipanda…

A lire aussi : Cameroun – Nouvelle loi culturelle: Comprendre ce qui divise entre les artistes et le Gouvernement.

Après une information le faisant passé pour mort, Dina Bell atteint d’une maladie, fera une longue trêve de 5 ans loin des podiums pour se soigner. C’est en 2009 qu’il revient avec un nouvel album << rebirth >> qui signifie la renaissance.

En 2017, il célèbre ses 40 ans de carrière, un grand moment de partage au cours du quel il a renouvelé tout son amour à son public. Chevalier de l’Ordre du Mérite , il compte aujourd’hui à son actif une quinzaine d’albums.

Bien que très peu connu de la nouvelle génération, le titre épique << Sophie>> demeure l’une des chansons les plus reprises de l’artiste qui voue un culte à l’amour.

Enregistrer votre adresse email sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles

afrik-inform.com, l’information en un clic.

Leave a Comment