CYRUS NGO’O, L’HOMME QUI A RÉVOLUTIONNÉ LE PAD, DANS LES MAILLES DE LA JUSTICE.

by Bertrand Wandji
0 comment

Le Directeur Général du Port Autonome de Douala est sur le fil de rasoir depuis le 19 mai dernier. Une menace d’arrestation plane au dessus de sa tête comme une épée de Damoclès, à cause de ce qui s’apparente de plus en plus à un règlement de compte au regard des dernières informations.

Le 19 mai dernier, le directeur du Port autonome de Douala Cyrus Ngo’o a frôlé une arrestation. La scène digne d’un feuilleton a failli se produire à l’aéroport international de Douala, alors qu’il revenait d’une tournée à l’étranger, notamment à la Haye, où il a pris part à la semaine économique et culturelle organisée par l’ambassade du Cameroun au Pays-Bas, puis à la conférence de l’Association Internationale des ports, qui s’était tenue à Vancouver, au Canada. C’est finalement de justesse si l’exécution du mandat le visant a été suspendue…grâce à l’intervention de la présidence de la République.

Depuis lors, ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui l’affaire Cyrus Ngo’o n’a pas cessé de dérouler son nœud d’intrigue et de suspens, le DGPAD marche sur un fil de rasoir, celui d’un complot profondément systémisé par des forces du mal tapis dans l’ombre du pouvoir exécutif mais aussi du pouvoir judiciaire camerounais, lequel complot s’est auto-éventré grâce à une révélation scandaleuse du juge de l’affaire MP et société Cana Bois, pour laquelle monsieur Ngo’o voit sa liberté menacée.

La preuve d’un simulacre de justice

En effet, dans un mémorandum adressé au Président de la République, le juge MFOMKPA ABADA MFOREN fait des aveux d’une gravité de nature à ébranler notre foi en la justice camerounaise. Il avoue avoir été mis sous pression par sa hiérarchie pour délivrer un jugement de condamnation contre le DGPAD.

« dans ce dossier, la décision m’a été dictée et imposée par ma hiérarchie directe monsieur le Président du tribunal de première instance de Douala-Bonanjo contre mon avis sollicité au préalable qui était de déclarer sieur Ngo’o Cyrus non coupable au regard des faits et du droit », est froidement passé aux aveux, le juge. Cette révélation gravissime vient mettre à nu la collusion entre l’exécutif et le judiciaire dans notre pays, collusion dont de nombreux citoyens ont déjà payé le prix, des anciennes personnalités de l’Etat aux journalistes, mais aussi des opposants politiques, tels des militants du MRC dont le leader lui-même ancien prisonnier politique a toujours décrié les simulacres de justice au Cameroun.

À lire 👇
https://afrik-inform.com/cameroun-maurice-kamto-integre-le-collectif-sylvain-souop-les-avocats-reviennent-au-pretoire/franck/

A partir donc de l’aveu du juge MFONKPA, deux évidences peuvent être tirées : la première est que le patron de l’autorité portuaire est innocent des faits qui lui sont reprochés « au regard des faits et du droit », la seconde évidence qui tire son prétexte de l’acharnement observé est que tout est fait actuellement contre la justice et le droit pour trainer le DGPAD à l’échafaud. Cette dernière évidence pousse, sans le vouloir à un double questionnement de qui? et de pourquoi ?
Nous laisserons aux devins le soin de répondre à la question du “qui” ; nous nous contenterons du “pourquoi”.

La facture du patriotisme

Sans prétendre au rôle de la justice, qui d’ailleurs a déjà donné à voir un simulacre, des avis d’observateurs avisés ne se privent pas de dénoncer un « acharnement » dont la source remonte à décembre 2020, lorsque le patron de l’autorité portuaire avait décidé d’entreprendre des réformes salutaires dans les secteurs d’activité de Dragage, pesage, sécurité, gestion du terminal à conteneurs etc, jusque-là gérées par des groupes étrangers. Cyrus Ngo’o, pour reprendre en main ces activités, avait alors décidé de l’éviction du consortium Bolloré-Maersk, motivé par ce qu’il appelait en octobre 2020 un retour de la « souveraineté de l’État du Cameroun sur la principale route d’accès des marchandises et des biens du pays ».

Ce choix économique stratégique est ce qui aurait scellé le sort d’un homme dont la seule ambition était de redonner au Cameroun une part de son orgueil écrasé sous le poids des égoïsmes de ceux qui, se constituant ennemis du progrès, veulent aujourd’hui couper la tête au patron du PAD.

Un bilan pourtant éloquent

Cyrus Ngo’o a pourtant des excellents états de service. Comme nous l’avons mentionné plus haut, sous son impulsion, un certain nombre d’activités exercées par des entreprises étrangères – conformément à la réforme portuaire de 1998 qui consacrait, entre autres, la privatisation des opérations -, sont désormais gérées par des sociétés locales. Plusieurs d’entre elles sont d’ailleurs supervisées par les autorités portuaires. C’est donc une véritable révolution qui s’est opérée au PAD sous l’impulsion du DGPAD. On ne pourra pas s’étendre ici sur la totalité de ses réalisations, il nous suffira d’ajouter à celles déjà citées quelques autres que voici : l’acquisition d’une drague de capacité supérieure de 2 500 m³, la sécurisation physique du port de Douala-Bonabéri par une clôture périphérique de plus de 20 kilomètres achevée à 90%, éclairée et protégée par vidésurveillance ; la modernisation des infrastructures et l’amélioration de la compétitivité, etc.

Cyrus Ngo’o été consacré à l’édition de 2021 des Afrik Inform Awards comme MEILLEUR MANAGER SECTEUR PUBLIC au Cameroun en reconnaissance de ses grandes performances, qui pourraient, malheureusement, et si le peuple camerounais n’est pas vigilant, lui coûter la peau des fesses.

À lire👇
https://afrik-inform.com/afrik-inform-awards-acte-2-voici-les-45-personnalites-politiques-de-lannee-2020/larissa-tchinda/

En rappel, Afrik-Inform Awards est un évènement Bienal qui récompense les meilleurs acteurs politiques et publiques du Cameroun sur la base des votes du public représentant le peuple camerounais et un collège de nominateurs constitué de directeurs de publication, d’acteurs de la société civile, des membres du clergé et patrons de médias.

Liste des meilleures personnalités de 2020👇🏿
https://afrik-inform.com/les-meilleures-personnalites-politiques-et-publiques-de-lannee-2020-au-cameroun/afrik-inform/

Leave a Comment