Démocratie : Le Cameroun parmi les pires élèves.

Démocratie : Le Cameroun parmi les pires élèves.

by Larissa Tchinda
0 comment

Selon le rapport 2020 de l’Economist intelligence Unit, le pays de Paul Biya occupe le 40ème rang africain, et le 142ème mondial des pays les plus démocratiques, avec une moyenne de 2,77. Un rang qui serait soit approuvé soit rejeté, surtout s’il faille rappeler que la démocratie prend en compte la liberté, les élections, le multipartisme et la bonne gouvernance.

La démocratie, un luxe pour l’Afrique, à en croire Jacques Chirac, ancien président de la France. Le continent s’illustre de plus en plus comme étant l’un des pires élèves de ce pilier des droits de l’Homme ; et parmi les derniers de la classe, le Cameroun, Afrique en miniature.

Classement des pays les plus démocratiques selon Economist Intelligent Unit

La démocratie, le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple, implique une renonciation à la violence et se fonde sur la discussion. Elle se vérifie lorsqu’on accepte d’argumenter, de coopérer, de réfléchir et de débattre.

La démocratie est un ensemble institutionnel à travers lequel l’homme s’humanise. Elle nécessite à cet effet, un cadre légal dans lequel tous savent ce qui est nécessaire comme lois, comme interdits.

En démocratie, Les citoyens ont le devoir et le droit de participer activement au système politique de leur pays, afin de garantir le bien-être social et d’autres droits sociaux.

A lire aussi : Cameroun : l’immunité parlementaire face au mépris des forces de maintien de l’ordre ?

En démocratie, Le vote est un moyen fondamental par lequel les citoyens élisent leurs représentants politiques et ceux qui sont chargés de prendre un ensemble de décisions importantes pour la société en général.

En démocratie, le système de gouvernance est basé sur un ensemble de valeurs morales, éthiques et sociales qui reposent sur le principe de liberté, de respect, de tolérance, d’engagement, de solidarité, d’égalité, de fraternité, de justice, de souveraineté et de participation.

En démocratie, un accent particulier est mis sur le respect des droits de l’homme, des droits civils et des droits sociaux tels que la liberté d’expression, la liberté de culte, l’inclusion des minorités, l’accès à l’éducation et l’égalité des chances.

En démocratie, la décentralisation du pouvoir et la prise de décision assurent les meilleures actions possibles pour le bien-être de la population et du développement du pays. En démocratie enfin, la gouvernance repose sur un principe constitutionnel.

Revenons au cas du Cameroun : Multipartisme ? Oui, il y’en a. Le pays est l’un des meilleurs élèves en la matière. Une année ne se passe plus sans qu’un citoyen ne décide de créer son propre parti politique et de contribuer à la démocratie en sa manière.

LES LIBERTES

La liberté d’expression, d’association, d’appartenance religieuse et bien d’autres existent bel et bien.
Mais, qu’en est-il de la liberté de manifester ? Cet aspect de la vie politique doit-on le dire est très sensible en terre camerounaise.
Les récents évènements à Genève et à Paris, mais surtout ceux du 22 septembre2020 du MRC avec notamment celle prévu le 25 juillet dernier, en témoignent à suffir.

On peut dès lors le dire, sans risque de se tromper, que l’on est libre de tout au Cameroun, sauf de manifester.
Même si l’action de manifester constitue un moyen de pression à l’égard du pouvoir politique, le droit de manifester lui, demeure un droit fondamental.

LES ELECTIONS

Au Cameroun, la présidentielle, les législatives et municipales sont toujours un objet de dénonciation. Fraude, manipulation, absence d’équité, Elections Cameroon ne sait plus à quel saint se vouer.

La bonne gouvernance elle aussi, est toujours aussi critiquée que la longevité du régime en place. Corruption, détournement de deniers publics, favoritisme, tribalisme institutionnel, état de non droit, le mal est plus que profond.

Mais que faire pour parvenir à un véritable Etat de droit? Le Cameroun ne confond-t-il pas démocratie et anarchie ? Pour avoir une réponse à ces questions, Il faudra peut-être attendre 2035.

Enregistrez votre adresse email pour recevoir automatiquement nos articles

Afrik-inform ; l’info en un clic.

#Actualités #DémocratieAuCameroun #Démocratie #EconomistIntelligentUnit #PaulBiya

Leave a Comment