EUROPE : CHRISTINE LAGARDE PENSE QUE LES CRYPTOMONNAIES « NE VALENT RIEN »

by Bertrand Wandji
0 comment

La présidente de la Banque centrale européenne a récemment donné sa vision des cryptomonnaies au cours d’une interview pour l’émission néerlandaise « Collège Tour ».

Christine Lagarde ne veut pas entendre parler de cryptomonnaies, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) s’est exprimée sur le sujet dimanche 22 mai lors d’une interview sur la chaîne néerlandaise. Pour elle, ( Christine Lagarde), les cryptomonnaies monnaies « ne valent rien ». Sa déclaration s’inscrit dans un contexte où l’incertitude alors que les cryptoactifs subissent un krach sans précédent sur les marchés. Le 12 mai dernier, le stablecoin TerraUSD et Luna, la cryptomonnaie à laquelle il était adossé, se sont écroulés. Ils ont entraîné avec eux, la baisse de près de 30% du bitcoin et de l’ether.

Pour la présidente de la BCE, les cryptomonnaies ne reposent sur aucune base permettant d’assurer la sécurité financière des investisseurs. « Ce sont des actifs très risqués. Ma très humble évaluation est que cela ne vaut rien. Cela ne repose sur rien, il n’y a pas d’actifs sous-jacents pour servir d’ancrage de sécurité », a-t-elle déclaré.

Sensibiliser les investisseurs dans le domaine

L’interview de madame Lagarde était aussi une alerte sur les dangers de la cryptomonnaie. Elle pense qu’il est important de sensibiliser les personnes qui souhaitent investir dans ce domaine sur les risques encourus. « Ce qui me préoccupe quand on parle de cryptomonnaies, c’est de s’assurer que ces investissements soient réalisés par des gens qui ont conscience qu’ils peuvent tout perdre. Je suis inquiète pour ceux qui pensent qu’ils vont forcément y gagner sans comprendre les risques, qui vont tout perdre et qui seront extrêmement déçus. C’est pour ça que je pense qu’elles doivent être régulées », a-t-elle expliqué sur les antennes de la chaîne Hollandaise.

Ironie du sort, un de ses fils a investi dans l’univers de la cryptomonnaie malgré ses avertissements. De son côté, Christine Lagarde affirme ne pas détenir de cryptomonnaies afin de « pratiquer ce qu’elle prêche ».

#Banque #Centrale #Christine #lagarde #Cryptomonnaie