GUINEE CONAKRY – VIOLENCES POST-ELECTORALES : L’ARMEE DESCEND SUR LE TERRAIN.

by Abdoulaye Raman
0 comment

En Guinée, au lendemain du premier tour de la présidentielle, le pays traverse une zone de turbulence à l’effet des violences dans la rue. L’opposition revendique sa victoire qui aurait été volée par le président sortant Alpha condé. Pour tenter de ramener la paix, l’armée se voit contrainte de prêter main forte aux forces de maintien de l’ordre..

A lire aussi : GUINEE CONAKRY – PRESIDENTIELLE : ALPHA CONDE PROGRESSIVEMENT VAINQUEUR DU 1er TOUR.

Dans un communiqué lu ce jeudi à la télévision nationale, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, le général Bouréma Condé a informé les Guinéens de ce que l’armée a été réquisitionnée pour le maintien de l’ordre. Il s’agit d’un déploiement qui viendra apporter une autre rigueur à celle de la gendarmerie et de la police déjà sur le terrain des opérations depuis le début de l’escalade.

A lire aussi : GUINEE CONAKRY – PRÉSIDENTIELLE 2020 : LA DIASPORA MOBILISÉE POUR LE BOYCOTT

Cette descente musclée permettra selon le ministre de mettre hors d’état de nuire toute personne qui sera en marge de la loi établie. Notons qu’au moins neuf personnes ont été tuées dans des heurts entre partisans de l’opposition et forces de l’ordre, mercredi 21 octobre à Conakry, trois jours après une présidentielle organisée à l’issue de plusieurs mois de contestation meurtrière contre un troisième mandat du président Alpha Condé, âgé de 82 ans.

Leave a Comment