MALAWI – PRÉSIDENTIELLE : LE PRÉSIDENT SORTANT CONTESTE LES RÉSULTATS.

by Abdoulaye Raman
0 comment

Peter Mutharika, actuel chef de l’Etat et président sortant, dit ne pas être tout à fait d’accord avec les résultats de la présidentielle de cette semaine. Il demande par conséquent que soit reprise l’élection, car elle a été entachée d’irrégularités, selon lui.

En effet le Parti Démocratique et Progressiste (DPP), parti au pouvoir depuis le 21 mai 2014 juge pas concluante l’élection tenue ce jeudi sur tout le territoire. Son leader, Peter Mutharika évoque des raisons telles que des irrégularités et des intimidations à l’encontre des votants. En rappel, c’est pour la deuxième fois en un an que les électeurs se sont rendus dans les urnes après que la cour constitutionnelle ait annulée l’élection en 2019 pour fraude.

“Nous tenons à faire état de plusieurs incidents qui peuvent potentiellement affecter l’intégrité et la crédibilité des résultats de l‘élection présidentielle”, a déclaré le secrétaire administratif du DPP, Francis Mphepo, dans un communiqué.

Cette contestation des résultats surgit au moment où le chef de l’opposition Lazarus Chakwera s’achemine vers une victoire à en croire les chiffres communiqués par la radiotélévision publique (MBC) qui le donnent vainqueur avec 60 % des suffrages, contre 38 % seulement pour son adversaire Peter Mutharika.

Plus loin, l’Institut pour l’opinion publique et la recherche, un centre de réflexion basé au Malawi, rejoignait ce vendredi 26 juin le même ordre d’idée que la radio nationale et donnait lui aussi gagnant le chef de l’opposition, avec 60,3 % des voix, contre 38,9 % au président sortant. Toutefois, la Commission électorale du Malawi (MEC) par la voix de son porte-parole, Sangwani Mwafurlirwa, a déclaré au cours d’un point presse que “la commission examine ces plaintes et rendra bientôt sa décision”.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com , l’info en un clic.

Leave a Comment