Le Colonel Assimi Goïta démet de leurs fonctions le président et le premier ministre de transition.

Mali : Le Colonel Assimi Goïta démet de leurs fonctions le président et le premier ministre de transition.

by Franck Bekima
0 comment

Le président de transition malien Bah N’Daw et son Premier ministre Moctar Ouane, arrêtés lundi par les militaires, ont été placés hors de leurs prérogatives afin de “préserver la Charte de transition et défendre la République”, a indiqué le vice-président de transition malien, le colonel Assimi Goïta, dans un communiqué publié ce mardi.

Le président de transition et son Premier ministre ont été arrêtés lundi 24 mai par des militaires et emmenés au camp de Kati, quelques heures après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement, dans lequel deux membres influents de l’ancien Comité national pour la Salut du peuple (CNSP) parmi lesquels les colonels Modibo Koné et Sadio Camara qui avaient été limogés.

A lire aussi :Mali : Arrestation du Président et du premier ministre : Les réactions de l’Onu et de l’Union Africaine.

Selon des informations, des négociations sont en cours depuis lors et le colonel Assimi Goïta fait pression sur Bah N’Daw pour qu’il réintègre les colonels licenciés au gouvernement. Le président de la transition, qui avait mis sa démission en jeu, n’a pas cédé, c’est pourquoi il a finalement été évincé.

Assimi Goïta a déclaré que la destitution de Modibo Koné et Sadio Camara sans son approbation était une violation de l’obligation d’agir pour préserver la charte de transition et défendre la République », a déclaré la vice-présidence dans un communiqué.

Cependant, «le processus de transition suit son cours normal» et «les élections prévues auront lieu en 2022», indique le communiqué.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment