Maurice Kamto

MAURICE KAMTO ET LA FRANCE : UN PARFUM DE DÉSAMOUR.

by Bertrand Wandji
0 comment

Deux semaines déjà que le Président du Mouvement Pour la Renaissance du Cameroun est en France accompagné de son épouse, le Dr Julie Kamto. Si les raisons de ce voyage restent officiellement inconnues, l’on sait que Maurice Kamto n’y est pas allé pour se reposer. Le 18 Septembre, celui-ci était compté parmi les invités prestigieux au concert historique du rappeur engagé, Valsero, avec qui il chemine depuis Octobre 2018.

Hier, 27 Septembre 2021, le leader de l’opposition camerounaise était l’invité de l’École des hautes études commerciales de Paris (HEC) où il a tenu une conférence de presse sur les rapports entre la bonne gouvernance et le développement économique. Il a ensuite accordé une interview au célèbre journal français Libération, une interview au cours de laquelle Maurice Kamto dresse un tableau sombre de la situation sociopolitique, économique et sécuritaire du Cameroun, et évoque la nature de ses rapports avec la France.

IGNORÉ PAR LE QUAI D’ORSAY

En France, les portes du Quai d’Orsay lui sont fermées et ses multiples demandes d’audience depuis 2018 sont restées jusqu’ici inaudibles. C’est en tout cas le sens de son propos recueilli par Libération :

«En ce qui me concerne, depuis l’élection de 2018, malgré mes demandes répétées, je n’ai jamais été reçu par le Quai d’Orsay»

Lire aussi : Marche du MRC le 25 juillet : De nouveaux prisonniers en cours de téléchargement.

S’il ne le dit pas en filigrane, les déclarations du leader du MRC laissent penser qu’il est/serait vu par les Politiques français comme une menace pour leurs intérêts économiques au Cameroun. Pour lui en effet, « Paris veut surtout préserver les entreprises françaises sur place ». Or, fait-il remarquer, ces intérêts s’asphyxient progressivement sous la très forte présence de la Chine au Cameroun, qui est aujourd’hui le principal créancier du Pays de Um Nyobe. Et cet état de chose, on le doit au Président Biya et non pas à lui :

“Tous les grands groupes français sont présents au Cameroun mais c’est une vue à court terme. Aujourd’hui le principal créancier du Cameroun, c’est la Chine. Or c’est le Président Biya et non Kamto qui a fait venir les Chinois”

Ainsi, la France à tort d’agir par “défiance” par rapport à lui. Maurice Kamto attire d’ailleurs l’attention de Paris sur les dynamiques en cours susceptibles de faire basculer à tout moment la “stabilité” au nom de laquelle elle se serait refusée tout intérêt pour la situation d’un “Cameroun en déliquescence”.

L’ancien prisonnier politique camerounais, tout en reconnaissant le rôle joué par Macron dans sa libération ainsi que celle de ses camarades en octobre 2019, n’a cependant pas manqué d’inviter la France à « s’intéresser aux alternances politiques ».

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles.

Leave a Comment