OUGANDA – FINANCE : FIN DE PARCOURS POUR AFRILAND FIRST BANK.

by Bertrand Wandji
0 comment

L’établissement de crédit bancaire a été mis en liquidation près de trois ans seulement après le démarrage de ses activités dans le Pays.

Afriland first bank Uganda Limited, une filiale du groupe bancaire éponyme dirigé par le milliardaire Camerounais Paul Fokam Kammogne, a sollicité et obtenu de la banque centrale ougandaise une mise en liquidation de ses actifs le 25 mai dernier.

« La Banque d’Ouganda (BoU), dans l’exercice des pouvoirs qui lui sont conférés par la section 98(1) de la loi sur les institutions financières de 2004 (telle qu’amendée), a approuvé, le mercredi 25 mai 2022, la demande d’Afriland First Bank Uganda Limited de déposer une demande de liquidation volontaire auprès de la Haute Cour » renseigne Michael Atingi-Ego, le vice-gouverneur de la banque centrale ougandaise.

D’après ce dirigeant, la décision ci-haut est le résultat d’un «examen stratégique de l’entreprise par les actionnaires ». Il a par conséquent appelé la clientèle à être sereine tout en la rassurant de la solvabilité de banque en liquidation.

« Afriland First Bank Uganda Limited est une institution financière solvable. Par conséquent, tous les déposants et autres créanciers vérifiés seront payés en totalité par le liquidateur qui a été nommé par les actionnaires », assure le vice-gouverneur de la banque centrale ougandaise.

Une institution sous-capitalisée

Si la banque ne s’est pas encore exprimée sur ce retrait, nos confrères du journal écomatin nous renseignent que la décision de cette dernière de se retirer du marché ougandais est conséquente à une sous performance. L’institution financière y aurait été sous-capitalisée. « Alors que l’exigence de capital minimum de la BoU est de 25 milliards de shillings (environ 4, 1 milliards de FCFA), le capital de base d’Afriland First Bank s’élevait à 19 milliards de shillings (environ 3, 1 milliards de FCFA), contre 26, 75 de shillings en 2020 », révèle Business Focus, un journal d’information ougandais cité par écomatin. Le journal souligne en outre une perte de 2, 67 milliards de shillings (environ 341, 1 millions de FCFA) enregistrée par Afriland First Bank en 2021, soit 1, 84 milliards de shillings de plus qu’en 2020.

Accentuer sa présence dans la zone CEMAC

Alors que la banque du milliardaire Camerounais Paul Fokam Kammogne s’apprête à quitter le marché Ougandais, une délégation conduite par Célestin Guela Simo, le nouveau Directeur général de l’institution financière, a déjà rencontré tour à tour les autorités tchadiennes et congolaises pour manifester leur volonté d’ouvrir dans leurs pays des filiales, ce qui présage un renforcement de la présence du groupe bancaire en Afrique centrale et particulièrement dans la zone CEMAC.

#Ouganda #Paul #Kamogne #Fokam #Afriland #First #bank