Ouganda : viol collectif meurtrier sur une femme de 41 ans.

by Abdoulaye Raman
0 comment

C’est incroyable. Au moins 20 hommes de plusieurs localités du pays ont été mis aux arrêts par les éléments de la police ougandaise. Pour cause, ils auraient violé en groupe une femme de 41 ans. La victime est morte à la suite, ne pouvant pas supporter le choc de l’acte posé par ses bourreaux.

Les faits macabres se sont déroulés lundi dernier dans la localité de Kikubambata, plus précisément au quartier Walukuba-Masese, division de Jinja Sud-Est en Ouganda. Des hommes qui ont perpétré un viol d’une rare violence.

À en croire la version rapportée à Daily Monitor par le voisin de la défunte, Michael Opio, et par ailleurs témoin de ce film d’horreur, la victime était en compagnie d’hommes et de garçons dans un bar local, avant que les choses ne s’enveniment et qu’on apprenne le drame du viol meurtrier..

Lire aussi : Ouganda : les femmes pourront désormais porter les mini-jupes.

Le porte-parole de la police régionale de Kiira, a indiqué que le corps de la victime a été transporté à l’hôpital régional de référence de Jinja pour une autopsie.

A la suite des enquêtes qui vont être menées par la police ougandaise, grande sera la stupéfaction de savoir que sur tous ces hommes interpelés, seuls deux d’entre sont impliqués dans ce crime odieux. « Vingt vont être accusés de possession de drogues illicites, tandis que deux feront face à des accusations de meurtre et de viol », a-t-il déclaré.

Pour apporter plus d’explication concernant les autres, le porte-parole souligne que : « cette opération a été menée par le biais de la police de proximité suite aux craintes d’une augmentation des délits comme les cambriolages, les viols et les arrachages de sacs de femmes entre autres »

Lire aussi : Le président Museveni offre de l’argent et des voitures aux médaillés olympiques ougandais de 2020.

Solon certaines études, plus de moitié des femmes ougandaise ont déjà fait face au moins une fois dans leur vie à la violence. Il a été demandé par un grand nombre de personnes au gouvernement de faire fermer tous les bars exploités illégalement. Ces personnes estiment que ces bars abritent des trafiquants de drogue et des individus qui s’introduisent par effraction dans les maisons des gens.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles.

Leave a Comment