Ni John Fru Ndi

POLITIQUE : JOHN FRU NDI RÉAMÉNAGE SON SHADOW CABINET

by Bertrand Wandji
0 comment

L’ex leader de l’opposition camerounaise a procédé jeudi à des nominations au sein du shadow cabinet du SDF, un réaménagement qui est perçue par l’opinion publique comme une stratégie d’isolement du député Jean Michel Nitcheu, connu pour être l’adversaire de Joshua Osih qui a bonnes grâces aux yeux du chairman.

Par les décisions 002/2022 et 003/2022 rendues publiques jeudi soir, le chairman John Fru Ndi a procédé à un réaménagement du social democratic front (SDF), le parti dont il a la charge depuis 1992. Une dizaine nominations a été effectuée, mais au sein de l’opinion publique seules trois d’entre elles ont attiré l’attention.

La première nomination, et sans doute la plus curieuse, est celle de Maître Nkongho Felix Agbor alias Agbor Balla en tant que ministre des affaires judiciaires et juridiques du parti. C’est une décision qui a surpris plus d’une personne, car l’on connaissait l’avocat des droits de l’Homme pour son engagement auprès de la société civile. Il fait d’ailleurs partie du consortium d’avocats qui en 2016 et janvier 2017 avait organisé des manifestations pacifiques pour demander entre autres le retour au fédéralisme et dénoncer la francisation du système judiciaire anglophone. Ces manifestations, dont les brimades sont à un l’origine de l’escalade de la crise actuelle dans les régions anglophones, avaient débouché sur l’arrestation des leaders, dont Me Agbor. Beaucoup estiment que l’avocat aurait dû poursuivre son combat avec la société civile et craignent que sa nouvelle casquette d’homme politique éclabousse sa personnalité, tant on sait que le SDF est aujourd’hui déchiré en deux camps, dont l’un, présidé par Osih qui a adoubé Agbor Balla, a construit sa réputation à travers son rapprochement avec le pouvoir de Yaoundé.

La deuxième nomination est celle de Me Adeline Djomgang, une avocate au barreau du Cameroun réputée proche de Joshua Osih dont elle est la députée suppléante. Cette dernière, qui occupe également un poste de conseillère municipale à la commune de Douala Ier, est la nouvelle Secrétaire générale du SDF ; elle remplace à ce poste le sénateur Jean Tsomelou, un proche et soutien de Jean Michel Nitcheu leader du camp opposé à Osih.

La troisième nomination positionne un autre ami de Joshua Osih, Nguidjol Ngan Moïse, au ministère de la communication, un poste qu’occupait jusqu’ici Jean Robert Wafo, lui aussi réputé proche du député Jean Michel Nitcheu.

Un Jean Michel Nitcheu isolé

Avec ces nominations qui ont mis aux portes du shadow cabinet du SDF deux soutiens majeurs de Jean Michel Nitcheu, Fru Ndi vient de acter l’isolement du député perçu par une partie du mouvement comme un iconoclaste embarrassant. C’est pourtant à son engagement que le SDF doit encore la part de crédibilité que lui accorde le peuple camerounais. De l’avis des observateurs, le chairman manoeuvre pour offrir un contrôle total de son parti à Joshua Osih dont la personnalité divise l’opinion publique.

Réagissant à son éviction, le désormais ex ministre de la communication du shadow cabinet du SDF, Jean Robert Wafo, a félicité son remplaçant avant d’attirer l’attention de son leader sur les risques d’une implosion que ses dernières décisions font peser sur l’avenir du parti.

Leave a Comment