POLITIQUE : POURQUOI LE GOUVERNEMENT REFUSE DE RAPATRIER LA DÉPOUILLE DE AHIDJO ?

by Abdoulaye Raman
0 comment

31ans que la dépouille du 1er président de la République du Cameroun se trouve à Dakar au Sénégal. Malgré les appels de plusieurs acteurs de la scène politique nationale en faveur du rapatriement des restes d’Ahidjo, le président Paul Biya traîne le pas.

4novembre 1982, Ahmadou Ahidjo annonce contre toute attente sa démission à la tête de l’État. Après un passage à témoin pacifique entre celui qui venait de passer 24ans à la tête du pays et son successeur Paul Biya, les relations entre les deux hommes vont se dégrader au cours de l’année 1983. Une situation qui vaudra l’exil d’Ahmadou Ahidjo au Sénégal. Les choses ne vont pas s’améliorer après le coup d’Etat du 6 Avril 1984.

A lire aussi : CAMEROUN : AHMADOU AHIDJO ET SON ÉPOUSE : PRÉLUDE D’UNE DÉMISSION PRÉSIDENTIELLE… CONFIDENCES. AFRIK-INFORM

C’est donc à Dakar au Sénégal que l’époux de Germaine Ahidjo va s’éteindre le 30 Novembre 1989 avec en esprit le sentiment d’avoir été trahi par le pays pour lequel il a consacré sa vie comme l’explique Philippe Gaillard dans son ouvrage intitulé << Ahmadou Ahidjo Despote et bâtisseur de la nation camerounaise >>. Depuis lors son corps se trouve à Dakar.

Interrogé à ce sujet sur un plateau de France 24 le président Biya faisait savoir aux journalistes que le sujet concernant le rapatriement de la dépouille du Président Ahidjo relevait de la volonté de la famille du défunt. Ce qu’une bonne partie de l’opinion ne comprends pas. D’après ceux ci, la gestion des restes d’un ancien chef de l’État relève des prérogatives du gouvernement en place.

A lire aussi : CAMEROUN – ANNIVERSAIRE DU RENOUVEAU : 38 ANS QUE CA DURE.

Le rapprochement entre la famille Ahidjo et le clan Biya semblait s’être amorcé avec la nomination de la fille du président défunt au poste de PCA du palais de congrès. Mais hélas les camerounais restent dans l’attente du retour triomphal des restes du 1er président de l’histoire de la République .

Enregistrer votre adresse email sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles

Afrik-inform l’information en un clic

Leave a Comment