Cameroun - Publicité de la marque TANGUI : Coco Émilia assoiffe les professionnels de la publicité.

Cameroun – Publicité de la marque TANGUI : Coco Émilia assoiffe les professionnels de la publicité.

by Larissa Tchinda
0 comment

L’influenceuse Coco Emilia, plus connue sous le pseudo de biscuit de mer, est la nouvelle ambassadrice de la marque d’eau minérale Source Tangui. Un choix qui divise l’opinion publique, mais qui conforte l’opinion du camerounais Jean Paul Tchomdou, Expert en Stratégie de communication.

Une ambassadrice incarne littéralement la marque qu’elle représente, mais surtout, elle aide à véhiculer ses valeurs. Voilà qui pose problème depuis que la SABC a décidé de véhiculer les valeurs et les vertus de son produit Source Tangui, en y mêlant Biscuit de mer.

« C’est avec beaucoup d’amusement que je suis le débat sur l’utilisation de Coco Emilia dans la pub Tangui. A défaut de pleurer, j’en rigole. » ; Cette note d’humour de Jean Paul Tchoumdou, est décidément le signe que beaucoup de camerounais n’ont pas encore compris le rôle d’un ambassadeur de marque.

Une ambassadrice assure une mission de promotion déterminante dans la décision d’achat. C’est également, un relais très efficace pour la communication de votre marque. De façon guidée, ou plus librement, l’ambassadeur communique à la place de la marque en lui permettant de se connecter à son audience de manière plus humaine et plus authentique.

Pour quelques uns, l’influenceuse est perçue comme un anti- modèle pour la jeunesse, ce qui signifie qu’elle ne saurait représenter une aussi grande marque.
Seulement, tous ou presque, ignorent que le rôle d’une égérie consiste aussi à rendre la marque plus mémorable dans l’inconscient du consommateur.

« Ce qu’il faut d’abord comprendre c’est qu’il Ya un distinguo clair entre la communication et la vente. La communication même commerciale ne vend pas, elle fait connaître, aimer et donne envie d’acheter. » ; affirme Jean Paul Tchomdou, l’expert en stratégie de communication.

« Ceux qui suivent l’actualité du secteur des eaux minérales savent bien que Tangui a commis ces derniers années des erreurs stratégiques et même opérationnelles et s’est vu menacée et peut-être dominée par son concurrent principal (…) Dès lors on peut se poser la question de savoir comment Tangui compte s’y prendre pour séduire cette cible qui constitue le présent et l’avenir du marché des eaux minérales. Cette cible qui vit pratiquement sur les réseaux sociaux et a fait de ce milieu son référentiel. » ; Conclu l’expert.

Choisir Biscuit de Mer, serait donc une stratégie d’influence murement réfléchie. Après avoir été bousculée par plusieurs marques concurrentes, Sources Tangui aura pu en deux jours, reconquérir les cœurs des consommateurs.

Les statistiques sur les réseaux sociaux, notamment sur leur page Facebook, en témoignent à suffire : plus de 15 000 commentaires ; plus de 35 000 likes et Plus de 1 500 000 personnes touchées. Des statistiques qui permettront à Jean Paul Tchomdou de conclure que : « La communication se mesure à travers la notoriété ou l’image ».


Les clients, de plus en plus connectés, ont accès à l’information en quelques clics, modifiant, par conséquent, leurs habitudes d’achats. Pour ce faire, ils privilégieront le contenu disponible sur Internet (médias et réseaux sociaux), et plus particulièrement les avis en ligne rédigés par d’autres clients ou ambassadeurs.

« Ceux qui suivent l’actualité du secteur des eaux minérales savent bien que Tangui a commis ces derniers années des erreurs stratégiques et même opérationnelles et s’est vu menacer et peut-être dominer par son concurrent principal. Les consommateurs actuels de Tangui sont des irréductibles et fidèles de la marque qui ne la changeraient pour rien. Ce sont des gens d’un certain âge dont le nombre est décroissant d’années en années. Dans le même temps, l’image de Tangui ces dernières années s’est dégradée notamment auprès de la cible jeune, cible presque préemptée par le concurrent. » ; Va ajouter Jean Paul Tchomdou, afin de rappeler à quiconque, qu’une ambassadrice n’est pas seulement choisie en fonction de qui l’aime ou pas.

Bien plus, le concept d’ambassadeur, permet de réduire la distance entre la marque et le consommateur. Le fait qu’elle ait un visage connu, l’humanise et permet au public de s’y identifier. La personne peut se sentir proche de l’ambassadeur, et donc du message qu’elle transmet pour la marque.

Notons que Coco Emilia d’une beauté envoutante, est l’une des influenceuses les plus suivies et les plus célèbres au Cameroun. Elle comptabilise 2,3 millions d’abonnés sur Instagram et 514.406 abonnés sur Facebook.

Coco Emilia est la première star africaine dont le mariage a été diffusé en intégralité sur une télévision internationale en occurrence Canal +. Seule son image sur un produit, pourrait donc emmener l’entreprise à faire des millions de ventes.

Enregistrez votre adresse email pour recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-inform, l’info en un clic.

#Actualités #JeanPaulTchomdou #CocoEmilia #BrasseriesDuCameroun #SABC #SEMC

Leave a Comment