Les manifestations à béni

RD Congo : des manifestations explosent à Beni pour chasser la Monusco.

by Abdoulaye Raman
0 comment

L’on croyait que tout était fini. Les manifestations ont repris ce lundi 19 avril pour exiger le départ de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). Les Véranda Mutchanga et le mouvement citoyen Lucha accusent leur indifférence face aux tueries abusives à Béni.

La Monusco est visiblement contestée par les habitants de Béni en République démocratique du Congo. Les manifestations ont éclaté le 5 avril dernier  organisées par les véranda Mutchanda et le mouvement citoyen Lucha. Ceux-ci reprochent à la mission de l’ONU le fait de ne pas vouloir se mobiliser quant aux multiples exactions causées par les rebelles dans le Nord-Kivu. Ce lundi est donc le 15 jour de manifestation qui frise la frayeur au sein des populations.

A lire aussi : RD Congo – Présidentielle 2023 : Martin Fayulu refuse le recensement comme préalable aux élections.

Les activités socio-économiques sont aux arrêts dans le centre-ville. Les établissements scolaires n’ont pas pu ouvrir ce jour afin que les élèves s’y rendent comme d’habitude. Des portes des boutiques et magasins sur les boulevards Ruwenzori et Nyamwisi sont fermées. C’est le même cas de figure avec le centre commercial de Matonge.

Même les de taxi-motos en ville, censées rendre plus rapide le déplacement des usagers sont contraint par leurs collègues de ne pas travailler. Dans plusieurs coins et recoins de la commune de Mulekera, il est impossible de marcher dans la rue ou de circuler en monture du fait des barricades érigées. Selon des sources locales, un groupe de manifestants s’en est pris ce matin aux poteaux qui facilitent le transport de courant électrique dans le quartier Tamende.

A lire aussi : RD Congo : le pays fonctionne sans gouvernement.

Rappelons que l’on enregistre déjà 5 civils tués pars les forces de maintien de l’ordre et plusieurs blessés également par balles dans la région de Béni. Cette colère des manifestants avait déclenché près de Goma, dans le territoire de Nyiragongo, opposant des jeunes des communautés Nande et Kumu. Le bilan était faisait 14 morts, 53 blessés, plusieurs maisons pillées et plus de 35 habitations incendiées à Buhene, Kihisi et Turunga (banlieue située au Nord de Goma dans le territoire de Nyiragongo).

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-inform.com, l’info en un 

Leave a Comment