ROYAUME UNIS : BORIS JOHNSON LE PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE ET PÈRE DU BREXIT DÉMISSIONNE.

by Bertrand Wandji
0 comment

S’adressant à ses compatriotes ce jeudi midi depuis le perron de Downing Street, le premier ministre britannique a annoncé sa démission du parti conservateur en indiquant toutefois qu’il resterait au pouvoir jusqu’à ce que soit désigné son successeur.

La tristesse dans l’âme, Boris Johnson, le premier ministre britannique a finalement cédé aux nombreuses pressions de ses compatriotes en annonçant ce jeudi midi sa démission du parti des conservateurs. C’était depuis le perron de Downing Street, la rue londonienne qui abrite la résidence officielle de ce dernier. « Je peux vous dire à quel point je suis triste de quitter le meilleur “job” du monde », a-t-il déclaré, après avoir expliqué qu’il avait tenté de convaincre ses proches qu’il était « excentrique de changer de gouvernement au moment où nous obtenions des résultats ».

Lire aussi : Monde: L’Angleterre face à l’Italie en finale de l’Euro 2020, en direct sur StarTimes.

Un nouveau Premier ministre devrait être en poste d’ici octobre pour la conférence annuelle du Parti conservateur, à l’issue d’une élection au sein du parti. « Notre système électoral darwinien va produire un nouveau leader », a-t-il ajouté. Mais en attendant que son successeur soit désigné, Boris Johnson a indiqué qu’il resterait au pouvoir, à moins que le groupe parlementaire conservateur, regroupé au sein du comité 1922, ne décide d’accélérer son départ et ne préfère nommer un Premier ministre par intérim.

Lire aussi : ANGLETERRE : QUALIFIER QUELQU’UN DE « CHAUVE » EST UN HARCÈLEMENT SEXUEL

Mercredi encore, le désormais ex premier ministre britannique avait exclu de démissionner, malgré les appels de ses proches. Lors des questions au Parlement, il s’était montré combatif et déterminé à « continuer » et à « assurer le mandat donné par le peuple britannique ». Mais des démissions au sein de son gouvernement ont suivi en cascade. Leur nombre atteignait 52 ce jeudi matin parmi les 120 membres du gouvernement (ministres, secrétaires d’Etat et autres parlementaires occupant des fonctions de secrétaires privés).

Réagissant à cette décision dans la presse locale, le leader travailliste Keir Starmer a estimé que « C’est une bonne nouvelle pour le pays », qui « aurait dû arriver plus tôt». « Ce n’est pas d’un changement à la tête des Tories dont nous avons besoin, mais d’un changement de gouvernement. », a-t-il rajouté.

Deux ans et demi après sa large victoire aux législatives de 2019, sa démission achève ainsi un mandat marqué par la pandémie de Covid et la sortie de l’Union européenne, pour celui qui restera le père du Brexit.

#Boris #Johnson #Brexit