Présenter les pélicans morts

SÉNÉGAL : LE PARC NATIONAL DES OISEAUX DU DJOUDJ PERD 750 PÉLICANS.

by Abdoulaye Raman
0 comment

Au moins 750 pélicans ont été retrouvés morts au matin du 23 janvier dernier. L’origine de cette catastrophe n’est pas encore connue, mais le gouvernement évite de penser à la grippe aviaire.

C’est tout simplement inédit ce qui est arrivé au parc national des oiseaux au Sénégal.. Jamais, au paravent, l’on n’avait vécu une telle tragédie marquée par la mort de 750 pélicans. Des enquêtes ont été ouvertes et se poursuivent aux fins de déboucher sur les réelles causes de la mort en cascade de ces Oiseaux. Pour l’heure, le gouvernement estime qu’il serait hâtif d’imputer cette responsabilité à la grippe aviaire dont les volailles ont été victimes dans la sous-région ces dernières années.

A lire aussi : SENEGAL – YOUSSOU NDOUR : UNE VÉRITABLE AUBAINE POUR L’ACADÉMIE ROYALE DE SUÈDE

« Ce 23 janvier, à la suite d’une patrouille, il a été constaté une forte mortalité : 750 pélicans (740 jeunes et dix adultes) », a indiqué le ministère de l’Environnement dans un communiqué après avoir pris connaissance de la situation macabre. Il a par ailleurs martelé ce mercredi 28 janvier la « suspension » de l’accès dans ce grand espace au public.

Toujours dans le même communiqué, pour déterminer la cause de la mort des animaux, le gouvernement a ordonné « d’effectuer l’autopsie sur place et de faire des prélèvements » qui ont par la suite été « envoyés » pour analyses dans un laboratoire national, à en croire le journal en ligne 20 Minutes.

A lire aussi : IMMIGRATION: LE SENEGAL ET L’ESPAGNE SIGNENT UN ACCORD DE RAPATRIEMENT DES CLANDESTINS.

Selon Bocar Thiam, le directeur du parc national, les résultats des prélèvements effectués seront disponibles dans quatre jours. Le parc du Djoudj, situé dans le nord du Sénégal, est constitué d’une succession de zones humides, de savane et de nombreux canaux, lacs, bassins et marécages. Il a été créé en 1971 et est doté d’une superficie de 16.000 hectares. Outre les pélicans dont la disparition retient l’attention en ce moment, le parc regorge plus de 400 espèces d’oiseaux, pour un total de trois millions d’animaux.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment