Sénégal – Sembene Ousmane : une icône du cinéma présent bien que mort.

by Abdoulaye Raman
0 comment

L’Afrique en générale et le Sénégal en particulier ont perdu un fils et pas des moindres. Celui qui de son vivant a su porter haut l’étendard de son art au niveau continental. Sembene Ousmane, puisqu’il s’agit de lui était autodidacte, romancier, acteur et producteur. Une perte pour le monde africain du cinéma.

Tout comme le cinéaste-ethnologue français Jean Rouch (1917-2004), Ousmane Sembène (1923-), a su apporter un nouveau regard sur l’Afrique tout en jouant le rôle de « pionnier » dans la naissance du cinéma francophone subsaharien.

Né le 1er janvier 1923 à Ziguinchor, au sud du Sénégal, il décède le 09 juin 2007 à Dakar la capitale. Tout petit, il a un amour démesuré pour la chose cinématographique. C’est ainsi qu’il s’y lance peu à peu et se mature avant d’intégrer le cercle du plus avancés que lui dans le domaine qu’il a choisi. Mais bien avant, s’adapte à la vie de manier à ce que plusieurs domaines d’activités parviennent à le reconnaître. Il est un pluridisciplinaire.

Celui qui à une époque se fait appeler « l’ancien des anciens », synonyme de son expérience s’était essayé tour à tour la maçonnerie, la mécanique automobile. Il est aussi pendant un bref moment tirailleur sénégalais puis docker et responsable syndicale CGT à Marseille. C’est donc fort de toutes ces expériences de la vie que Sembene va s’intéresser à la littérature africaine.

A lire aussi : CAMEROUN : QUAND LYNDA RAYMOND RASSEMBLE MUSIQUE ET LITTÉRATURE.

Une passion qui le conduira à écrire des romans à partir de 1956 étant hors de son pays natal. En 1959, il revient au Sénégal et décide de faire le tour du continent africain. Agé de 40 ans à cette époque, c’est à Moscou qu’il va penser à se performer proprement dit dans l’univers cinématographique. Il va donc s’envole pour la Russie à Moscou où il va étudier le cinéma avec Marc Donskoï et Sergueï Gherassimov.

Après une maitrise assise de ce qu’il a appris, il réalise à partir de 1962 des courts-métrages. Dans le souci d’offrir au grand public africain un contenu encore plus pertinent, il va en 1966, sortir son tout premier long-métrage intitulé « La noir de »? Ce film est le fruit d’un de ses œuvres littéraires avec pour titre « Voltaïque ».

Au regard du climat politique africain, l’homme ne va pas rester inerte. Il va lui aussi s’y intéresser et sera classé dans la catégorie des réalisateurs politiquement et socialement engagés.

C’est d’ailleurs au vu de cela que Georges Sadoul, un critique et historien du cinéma français écrira que : « Grâce à Sembene Ousmane, le continent noir a pris enfin place dans l’histoire du cinéma mondial ». Dans le répertoire d’Ousmane, l’on trouve une liste interminable d’œuvres tant cinématographiques que romanesques. Filmographie 1962, Borom Sarret 1963, L’empire songhay 1964, Niaye 1966, La noire de 1968, Mandabi 1969, Traumatisme de la femme face à la polygamie 1969, Les dérives du chômage 1970, Taaw 1971, Emitaï 1972, L’Afrique aux olympiades, Basket africain aux J.O de Munich RFA 1975. Romans Le Dernier de l’Empire. Paris : l’Harmattan, 1981. Le Docker Noir. London : Heinemann, 1987. L’Harmattan. Paris : présence africaine, 1965. Les Bouts de bois de Dieu. Paris : presses pocket, 1971. Niiwam. Ce sont entre autres quelques-unes de ses œuvres.

Pour le réalisateur sénégalais, le cinéma est d’une importance inexplicable pour mener de l’activisme politique en africain. Sauf qu’ici, Ousmane déplorait les dépenses que la réalisation d’un film entraîne. L’image de l’homme dont il a été ne saurait pas se dissocier du genre cinématographique et romanesque de cette ère. Ses œuvres sont étudiées dans les écoles, lycées et universités de l’univers entier preuve qu’il était classé parmi les penseurs de l’Afrique nouvelle. Grâce à lui, tout comme à ceux de son époque, l’Afrique devrait être reconnaissant.

Sembene a passé sa vie à secouer les esprits et les cœurs africains. Il fait partie des pionniers du genre romanesque militant en Afrique. Il est précurseur de la création cinématographique en Afrique. Au demeurant, si l’on se mettait à faire toute une biographie sur lui, l’on ferait un film interminable.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-inform.com, l’information en un clic.

Leave a Comment