SOMALIE : LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LIMOGE POUR AVOIR PRIS POSITION DANS LA CRISE DU TIGRE

by Larissa Tchinda
0 comment

Ahmed Isse Awad a été limogé par le Premier ministre somalien, Mohamed Hussein Roble, quelques heures après une dispute sur la position de Mogadiscio sur le conflit du Tigré en Ethiopie.
Jeudi, le ministère des Affaires étrangères avait publié une déclaration exprimant “son soutien à l’unité de l’Ethiopie”. “La Somalie réaffirme sa solidarité avec le gouvernement éthiopien sous la direction du Premier ministre Abiy Ahmed en maintenant l’ordre constitutionnel et en respectant l’intégrité territoriale de l’Ethiopie”, pouvait-on lire.

A lire aussi : SOMALIE – SOCIÉTÉ : LES CRIQUETS IMPOSENT L’ÉTAT D’URGENCE NATIONALE DANS LE PAYS. AFRIK-INFORM

Plus tard, alors que la déclaration avait disparu, M. Awad a posté un tweet sur son compte, niant que la Somalie avait publié une déclaration officielle sur la crise éthiopienne.

A lire aussi : AFRIQUE – CONCEPT DE “PRESIDENT ELU”, UNE NOUVELLE RELIGION.

Cet imbroglio va lui valoir sa place au sein du gouvernement éthiopien car, dans un décret publié par le bureau du Premier ministre somalien, Mohamed Abdirizak Mohamud Abubakar est nommé ministre des Affaires étrangères pour remplacer l’ancien titulaire du poste, selon un rapport publié sur le site web de la radio d’État.
Le ministre limogé a été nommé ambassadeur, ajoute le rapport, mais il a tweeté qu’il n’était “actuellement prêt pour aucun poste d’ambassadeur ou autre”.

Enregistrez votre adresse email sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.
afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment