Tchad : la mort d’un jeune homme de 21 ans engendre une guerre communautaire.

by Abdoulaye Raman
0 comment

Des affrontements ont eu lieu ce jeudi en république tchadienne à Mouraye après qu’un jeune homme de 21 ans ait été retrouvé mort à une trentaine de kilomètres au Nord-Est d’Am-Timan le lundi dernier.

Mouraye est cette localité située à 80 kilomètres d’Am-Timan. Des villageois se sont affrontés et le bilan a été catastrophique. Selon une source sécuritaire sur place, il y a 55 morts, 44 blessés, 3 villages incendiés et plusieurs dégâts matériels.

A lire aussi : Tchad – La divagation des troupeaux dans les plantations et ses conséquences.

Bien que la tension soit encore loin d’être dissipée, un responsable de la Garde nationale et nomade du Tchad (GNNT) présent sur le terrain rassure que la situation est sous contrôle depuis la matinée de vendredi. « Nous avons dispersé tous les attroupements depuis ce matin, nous aidons la population à acheminer l’eau pour éviter une rencontre entre les belligérants. Donc tout est sous contrôle », assure le colonel Mahamat Issa.

A lire aussi : TCHAD : ABSENCE DES ENSEIGNANTS, MANIFESTATION DES ELEVES.

Pour rappel, le conflit est parti de la mort du jeune homme de 21 ans dont le corps a été retrouvé à une trentaine de kilomètres au Nord-Est d’Am-Timan le lundi dernier. Ne pouvant supporter cette tragique situation ayant conduit à la mort de ce dernier, les villageois ont décidé de se venger. À cet effet, de très bonnes heures dans la journée du 13 avril dernier, le village voisin d’Ambaride Anguereb Kibéte a décidé d’en découdre et très rapidement, le conflit a pris une tournure communautaire au point de faire des morts et des blessés.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-inform.com, l’information en un clic.

Leave a Comment