Tchad : le Niger accepte les avances de la junte pour venir à bout des rebelles.

by Abdoulaye Raman
0 comment

Il n’a pas fallu plusieurs heures à Niamey pour répondre favorablement à la demande du conseil Militaire de Transition du Tchad, en vue de neutraliser le FACT par le biais d’une collaboration. Si l’on s’en tient aux informations de RFI, le Niger a donc annoncé qu’il est d’accord.

Des sources officielles au Niger, ont affirmé lundi 26 avril que le pays prêtera main forte au Tchad, à en croire nos confrères de RFI. Avec effets immédiats, D’après les même sources, des arrestations s’en sont déjà suivies dans la localité de Dirkou (une commune rurale du Niger).

A lire aussi : Tchad – Le Général Mahamat Idriss Deby clarifie la vision du Conseil Militaire de Transition mis en place.

Le moins que l’on puisse dire est que pour le moment, aucune information ne filtre sur le nombre exacte de personnes qui ont été mises aux arrêts.

Rappelons que cette prompte réaction de l’État nigérien dirigé par Mohamed Bazoum, récemment élu fait suite à la demande du président du Conseil Militaire de Transition, Mahamat Idriss Deby Itno, par l’entremise de son porte-parole Azem Bermandoa Agouna dimanche 25 avril 2021. C’était en effet dans l’optique de mettre fin au parcours de ces rebelles qui sèment la terreur dans le pays depuis au moins deux semaines sans relâche tout en ayant comme base de concentration, le Niger.

A lire aussi : Tchad – Négociations avec les rebelles : Mahamat Idriss Deby Itno dit niet.

Il est tout de même nécessaire de rappeler que cette collaboration ne saurait être anodine en ceci qu’il s’agit d’une acceptation d’un membre de l’organisation du G5 Sahel. Toutefois, le FACT pourrait désormais avoir de quoi moudre.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles

Afrik-inform.com, l’information en un clic

Leave a Comment