Tchad : le pays obtient la 21e place du classement africain des dépenses militaires.

by Abdoulaye Raman
0 comment

C’est une étude faite par l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) en Suède. Le pays du maréchal Idriss Deby Itno de regretté mémoire prend la 21e place sur 46 pays africains pour ce qui est des dépenses militaires en 2020. Des dépenses qui seraient sans doute matérialisées sur le terrain à travers le déploiement de l’armée tchadienne face au rebelles dans le Sahel.

Les nations africaines d’Afrique subsaharienne ont fait face ces dernières années à des troubles sans précédent. Ce qui auraient nul doute invité les uns à faire recours soit recrutement des hommes pour le terrain, soit du matériel pour assurer l’intégrité du pays face au terroristes ou aux ennemis des nations respectives. Bien plus, la sécurité à l’intérieur des pays est aussi des facteur majeur.

A lire aussi : Tchad : une nouvelle marche contre le pouvoir en place sera organisée samedi 8 mai.

Dans ce classement l’Afrique du nord occupe de bonnes places avec trois pays tels que l’Algérie (9,7 milliards de dollars américains soit 6,7% du produit intérieur brut), le Maroc (4,8 milliards de dollars, 4,3% du PIB) et l’Egypte avec 4,5 milliards de dollars (1,2% du PIB).

En Afrique subsaharienne, l’on note aussi la présence notoire des deux puissances comme l’Afrique du sud et le Nigeria qui ont respectivement les rangs de 4e et 5e (3,1 milliards de dollars soit 1,1% du PIB et 2,5 milliards équivalant à 0,6% du PIB).

Indubitablement, le Tchad, ce pays d’Afrique centrale est connu pour sa forte notoriété pour ce qui est de la puissance militaire dans la sous-région. Il a donc été classé 21e avec un PIB de 2,1% donc 323 millions de dollars.

Ce sont des dépenses qui même si étant des fortunes pour ces pays d’Afrique ne sauraient égaler, des colossales sommes d’Argenteuil que les puissances telles que les USA, la France, la Russie, la Chine et l’Allemagne déboursent sur le plan militaire.

A lire aussi : Tchad – Le Général Mahamat Idriss Deby clarifie la vision du Conseil Militaire de Transition mis en place.

Le moins que l’on puisse dire que qu’en Afrique et surtout en Afrique centrale, le Tchad est redouté pour son arsenal et surtout pour le fort déploiement des ses hommes au front, surtout avec avec des affrontements qui sont à la fois frontaux et asymétriques contrat les rebelles dans le Sahel.

Ce dépenses pour l’acquisition du matériel militaire et des hommes dans les rangs auraient sans doute permis de tenir tête face aux rebelles qui sévissent depuis l’annonce de la candidature à la dernière présidentielle du Tchad. Une candidature de trop qui avait fâché plus d’une personne dans le pays, entraînant des vagues de contestation avec à la clé des morts et des blessés.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles.

Afrik-inform.com, l’information en un clic.

Leave a Comment