Président de la république tchadienne

Tchad : Mahamat Idriss Deby estime que les rebelles du FACT sont à la solde des étrangers.

by Abdoulaye Raman
0 comment

Le Tchad jusqu’à preuve de contraire fait face au terrorisme grandissant. Mahamat Idriss Déby qui a été élu en avril dernier à la suite de l’assassinat de son feu père Idriss Deby Itno a déclaré lors de la célébration de la fête du sacrifice ce mardi que les rebelles « n’ont pas désarmé ». Il estime que la témérité de ces derniers pourrait « déstabiliser » le pays.

Les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) ne semblent pas vouloir lâcher prise. Ils ont une détermination qui inquiète au fil du temps le gouvernement Tchadien. L’on note donc une recrudescence des attaques de ces derniers depuis l’assassinat du Marechal Idriss Deby qui gérait le front avec bravoure jusqu’à ce qu’il trouve la mort en avril dernier.

Lire aussi : Tchad : Succès MASRA remercie les nombreux tchadiens qui ont pris part au grand meeting à la cité des Transformateurs.

“Je voudrais noter que les ennemis du Tchad n’ont pas encore désarmé. Ils s’activent au quotidien pour déstabiliser nos institutions et retarder notre marche vers le progrès et l’émergence”, a déclaré mardi Mahamat Idriss Déby à l’occasion de la célébration de la fête du sacrifice devant des leaders religieux.

C’était un moment majeur pour le nouveau président de 37 ans d’inviter ses compatriotes conjuguer les efforts pour combattre ces terroristes qui rendent la vie difficile aux populations tchadiennes. “C’est tous ensemble que nous devons montrer aux ennemis de la patrie que nous sommes jaloux de l’indépendance et de la souveraineté de notre pays”, a-t-il poursuivi avant de renchérir que les rebelles étaient des mercenaires. Aussi, le chef de la junte est convaincu que les terroristes tchadiens sont “entraînés par des forces étrangères”.

Lire aussi : Tchad – Gouvernement de Transition : 28 Ministres nommés pour former l’équipe de Pahimi Albert Padacké.

Pour rappel, le Togo, au vue de la gravité de la situation dans ce pays d’Afrique Centrale a engagé une médiation pour tenter de restaurer la paix entre N’Djamena et les différents groupes rebelles. Malheureusement, cette initiative n’a connu aucun succès, et ce, jusqu’à date.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles.
Afrik-inform.com, l’information en un clic.

#Mahamat_Idriss_Deby #Tchad #Rebelles

Leave a Comment