Tchad – Mort D’idriss Deby Itno: Comprendre La Dissolution Des Institutions.

by AFRIK INFORM
0 comment

Selon M. Njiki Fanfono ancien journaliste, il n’était possible aux Tchadiens d’organiser une nouvelle élection présidentielle transparente et crédible dans les conditions sécuritaires actuelles.

Voilà pourquoi le commandement militaire a dissoud l’Assemblée nationale, le Gouvernement et l’ensemble des institutions qui devraient selon la Constitution en vigueur actionner les leviers d’une transition constitutionnelle.

Aussi, M. Fandono estime que le commandement militaire devrait après ces dissolutions justifiées selon le contexte, organiser sous l’égide de la communauté internationale les conditions d’une meilleure transition au lieu de porter unilatéralement et rapidement le fils d’Idriss Deby à la tête d’un Conseil militaire clanique et tribal.

A lire aussi : Tchad: Une image peu reluisante du puissant Maréchal Idriss Déby tué.

Le défenseur des droits humains exerçant en France ajoute que cette gestion précipitée et dynastique de la situation n’est pas de nature à tempérer les frustrations accumulées pendant plus de trente ans sous un régime ethnico-clanique et autocratique en proie à une redoutable rébellion armée.

M. Njiki Espére néanmoins que le président dudit Conseil prendra rapidement la parole pour clarifier ses intentions et ses objectifs à court, moyen et long terme car selon lui, Il y va également de la stabilité du bassin du lac Tchad et toute la zone soudano-sahélienne, suffisamment fragilisée par la chute brutale de Mouammar Kadahfi ayant entraîné la prolifération du terrorisme et la circulation clandestine des armes à feu.


Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com, l’info en un clic.


Leave a Comment