Togo : Faure Gnassingbé ouvre grands les bras aux investisseurs étrangers.

by Abdoulaye Raman
0 comment

Le Togo est un petit pays d’Afrique de l’ouest qui s’illustre de plus en plus selon le dernier rapport Doing Business, comme étant un des pays africains où le climat des affaires est propice et incite à l’investissement étranger. A cet égard, le chef de l’État Faure Gnassingbé s’en félicite et a par ailleurs profité lors du forum économique du conseil français des investisseurs en Afrique pour vanter les mérites de son pays dans le cas d’espèce.

Connu pour ses précieuses réserves de phosphate et ses plages de sable, il a rejoint le groupe des dix premiers pays réformateurs au monde dans le rapport Doing Business 2020 du Groupe de la Banque mondiale du fait de la facilité de faire des affaires.

En ouverture de l’édition 2021 du Forum économique du Conseil français des Investisseurs en Afrique (CIAN), Faure Gnassingbé, s’est exprimé avec une attitude bien flatteuse et rassurante devant les participants venus de partout dans le monde. Dans son discours, il a énuméré les ambitions de son pays en termes d’investissements directs étrangers et les efforts conjugués en vue de convaincre ces derniers sur la fiabilité du climat d’affaires dans le pays dont il est le patron.

A lire aussi : GABON – DIPLOMATIE : FAURE GNASSIMBE, SEUL PRÉSIDENT AFRICAIN AU CHEVET DU PRÉSIDENT ALI BONGO DEPUIS SON RETOUR. AFRIK-INFORM

Arrivé au pouvoir par le biais d’un intérim en 2005, le président Faure s’est montré très confiant et incitatif à l’endroit des potentiels investisseurs présents à ce rendez-vous. “Le Togo est le pays où il est le plus facile de faire des affaires”, a-t-il notamment déclaré, évoquant la performance du Togo dans le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale et la résilience. Dans un exposé, précis il a démontré combien malgré les ravages que la pandémie du Corona virus a pu faire sur presque tous les pays du globe, son pays a su maintenir le cap économique.

“Le Togo jouit désormais de la confiance des bailleurs de fonds et des investisseurs étrangers, raison pour laquelle certains grands groupes internationaux reconnus pour leur dynamisme ont choisi d’investir au Togo”, a t’il lancé. Convaincu des dires du président Gnassingbé, les investisseurs tels que les groupes Bolloré, Eranove, Total, Olam, Canal Plus, Dangote, Agou Holding, HeidelbergCement, et autres n’ont pas hésité de s’y accrocher.

Pour rappel, le Togo envisage d’acquérir environ 5,4 milliards de dollars en investissement privé dans le cadre de son Plan National de Développement (PND). Étant donné que le secteur privé national est encore en essor, le pays se tourne essentiellement vers des investisseurs internationaux.

Enregistrez votre adresse e-mail sur notre site internet pour recevoir automatiquement nos articles

Afrik-inform.com, l’info en un clic

Leave a Comment