Tronçon Brazzaville – Yaoundé : Le Cameroun freine le projet

by Carlos Mauzaire
0 comment

Long de 503 Kilomètres, le tronçon routier censé relier le Congo du Cameroun n’est pas encore achevé à cause de la lenteur des travaux côté “Cameroun”. Si le Congo a déjà livré sa route de plus de 300 Km, le Cameroun, quant à lui, peine à finir la centaine de kilomètres de bitume à sa charge.

A lire aussi : Cameroun : Qu’est devenue la « SMID » de Ntone Ntone ?

Le 06 mars 2020, le président Sassou Nguesso a inauguré la route reliant la ville de Ketta au Congo, au poste de frontière de Ntam au Cameroun. Avec pour surnom “la route de l’intégration”, le projet a été financé à 90 % par la Banque Africaine de Développement . Il s’agit surtout pour la BAD de faciliter l’intégration sous-régionale et l’établissement “d’un corridor entre Brazzaville et Yaoundé et l’interconnexion sur des axes routiers reliant le Cameroun, le Congo, la RD Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et la République Centrafricaine” comme le déclarait à l’époque l’économiste Akinwumi Adesina de la BAD.

A lire aussi : CAN CAMEROUN 2021 : CELESTINE KETCHA COURTES VISITE LES CHANTIERS DE L’OUEST.

Mais du côté Cameroun, ce projet d’envergure aux retombées socio-économiques importantes piétine. Pourtant le pays de Paul BIYA a lui aussi bénéficié du financement de la BAD et travaille sur une distance réduite par rapport à celle du Congo dont la route est prête à l’usage depuis plus d’un an. Après avoir attendu en vain la livraison du Tronçon Camerounais, le président Sassou Nguesso s’est résolu à inaugurer la sienne au cours d’une cérémonie à laquelle le ministre des Travaux Publics du Cameroun, Emmanuel Nganou Djoumessi a pris part.

A lire aussi : Cameroun – Transport: Le projet d’une ligne de Tramway à douala a déraillé.

Il convient de noter que les travaux sur le tronçon Djoum-Mintom long de 98 km ont été réceptionnés en 2019. Selon nos confrères du site d’information “Investir au Cameroun”, “La 2e phase de ce projet intégrateur, en territoire camerounais, prévoit quant à lui le bitumage des sections Mintom-Lélé et Lélé-Ntam, totalisant 105,5 km ; puis le bitumage de la bretelle Ntam-Mbalam, sur un linéaire de 30 km.”

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles…
afrik-inform.com, l’info en un clic..

Leave a Comment