VACCINS CONTRE LA COVID 19 : DU NEOCOLONIALISME A CIEL OUVERT.

by Larissa Tchinda
0 comment

L’OMS porte à 86,532,134 le nombre de cas confirmés dans le monde, pour 1,871,100 morts. L’Afrique n’est pas le plus touché de tous les continents, mais paradoxalement, le marché le plus propice pour les vaccins contre la Covid 19, fabriqués par l’occident.

La France ; la Russie, la Chine, la Grande Bretagne, les Etats Unis, etc… offrent en effet une variété de vaccins, parfois non- approuvés par l’OMS pour « sauver » l’humanité de cette pandémie. Plusieurs laboratoires ont entamé les phases finales de leurs tests, avec pour objectif de grandes campagnes de vaccination dès cette année.

A lire aussi : SANTE : Vaccin contre la Covid 19 : Que disent les chercheurs de Madeleine Tchuente ?

Ces vaccins, créés en très peu de temps, correspondent pour certains à une nouvelle technique de vaccination, utilisée jusque-là dans la recherche contre le cancer et dans la santé animale.

En effet, selon l’OMS, À la mi-décembre 2020, 57 candidats vaccins faisaient de la recherche clinique, dont 40 dans des essais de phase I-II et 17 dans des essais de phase II-III.

Jusqu’ici, seuls six vaccins à usage public ont été approuvés : deux vaccins arn (tozinameran de Pfizer–BioNTech et mRNA-1273 de Moderna), deux vaccins inactivés conventionnels (BBIBP CorV de Sinopharm et CoronaVac de Sinovac), et deux vaccins vecteurs viraux (Gam-COVID-Vac de l’Institut de recherche Gamaleya et AZD1222 de l’Université d’Oxford et AstraZeneca).

QUE CACHE LE CHOIX DE L’AFRIQUE COMME POTENTIEL MARCHE SANITAIRE ?

Bien que très couteux, bon nombre de pays incitent l’Afrique à être favorable à un de ces vaccin afin d’immuniser une partie de sa population pour le 1er trimestre de l’année 2021.

A lire aussi : MONDE- COVID 19 : PFIZER ET BIONTECH DÉCLARE LEUR VACCIN EFFICACE À 90%.

« Il est important de commencer déjà à travailler avec les communautés pour préparer la voie à l’une des plus grandes campagnes de vaccination que l’Afrique n’ait jamais connue », selon le Dr Richard Mihigo, Directeur du programme Vaccination et développement de vaccins, au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

Les 47 pays africains couverts par l’OMS-Afrique ont reçu l’outil d’évaluation qui prépare à l’introduction du vaccin contre la Covid-19. L’OMS par exemple a elle-même mis sur pied le COVAX, capable d’immuniser jusqu’à 20 % de la population. Jusqu’à 2 milliards de dose sont attendues en Afrique à partir du mois de Mars 2021. Pour le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, « COVAX est une initiative mondiale novatrice qui inclura les pays africains et garantira qu’ils ne seront pas laissés en queue de peloton pour les vaccins contre la Covid-19 ».

A lire aussi : MONDE – CORONAVIRUS : LA RUSSIE, PREMIER PAYS A APPROUVER LE VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS.

Le facteur cout lui aussi, ne joue pas en la faveur des pays africains. Une fois qu’un de ces vaccins serait distribué, des milliards de doses devraient être fabriquées et commercialisées dans le monde entier. En avril 2020, la Fondation Gates a estimé à 25 milliards de dollars, la fabrication et la commercialisation d’un de ces vaccins. L’occident qui, sur le plan économique n’est pas au beau fixe actuellement, pourrait rebondir en exploitant l’Afrique, presque résistante à la pandémie.

L’OMS évalue le coût du déploiement en Afrique vers les populations prioritaires à environ 5,7 milliards de dollars, soit plus de 3000 milliards FCFA. Ce montant n’inclut pas les coûts supplémentaires de 15 à 20% pour le matériel d’injection et la livraison des vaccins, nécessitant des personnels de santé formés, une chaîne d’approvisionnement et la mobilisation des communautés. Il est calculé à partir de l’hypothèse d’un prix moyen du vaccin de 10,55 dollars par dose, sachant que deux doses seront nécessaires.

L’AFRIQUE, PEU SOLIDAIRE FACE A LA PANDEMIE

Beaucoup de pays africains réussissent l’exploit de souffrir de la Covid 19 avec un nombre grandissant de morts et de contaminés au quotidien. C’est le cas notamment de l’Egypte de l’Afrique du Sud, de l’Algérie.

A lire aussi : MONDE – CORONAVIRUS : LA RUSSIE, PREMIER PAYS A APPROUVER LE VACCIN CONTRE LE CORONAVIRUS.

A l’inverse, certains pays à l’instar du Cameroun, affichent à leur compte, des performances très souvent félicitées par l’OMS. Le pays s’est même payé le luxe de fabriquer des médicaments par le biais du prélat Mgr Samuel Kléda. Il s’agit d’ELIXIR COVID et ADSA COVID, des traitements par voie orale qui auraient soigné jusqu’à 400 personnes en Mai 2020.

Enregistrer votre adresse e-mail sur notre site pour recevoir automatiquement nos articles.

afrik-inform.com, l’info en un clic.

Leave a Comment