Zimbabwe :L’ex entraineur et capitaine de l’équipe cricket interdit de compétition pendant 8 ans.]

by Larissa Tchinda
0 comment

A 47 ans, Heath Streak a été reconnu coupable d’avoir enfreint cinq règles du Code anticorruption de la CPI relatives aux paris.

Selon des informations rendues publiques par la CPI, Il a divulgué des informations privilégiées concernant les matchs de la Tri-Series 2018 impliquant le Zimbabwe, le Bangladesh et le Sri Lanka, la série Zimbabwe v Afghanistan en 2018, l’IPL 2018 et l’APL 2018. Le sportif a également «facilité ou tenté de faciliter» l’introduction de quatre joueurs dont un capitaine national à un tiers pour des informations privilégiées à des fins de paris, et a fait obstruction à l’enquête de la CPI en omettant de déclarer un “cadeau, paiement, marque d’hospitalité ou autre avantage” en transmettant des informations privilégiées.

A lire aussi : ZIMBABWE – LE POLITICIEN LUKE PHIBEON MASAMVU MEURT ET LAISSE 79 ENFANTS ET 12 EPOUSES.

L’ancien capitaine de cricket du Zimbabwe ne nie pas les faits et a à cet effet, été bannit pendant huit ans de toute compétition internationale. Une peine qui va se prolonger jusqu’en Mai 2029 selon son entraineur.

A lire aussi : ZIMBABWE : VERS UN MUSÈLEMENT DE LA PRESSE ET UN MÉPRIS DES DROITS HUMAINS ?

Né le 16 mars 1974, Heath Streak est un entraîneur de cricket (un sport collectif de balle et de batte opposant deux équipes composées normalement de onze joueurs chacune. ) zimbabwéen et ancien capitaine de l’ équipe nationale de cricket du Zimbabwe . D’après ses statistiques, il est le meilleur quilleur à avoir joué pour le Zimbabwe. Il est le seul quilleur zimbabwéen à avoir pris plus de 100 guichets d’essai et l’un des quatre seuls quilleurs zimbabwéens à avoir pris plus de 100 guichets ODI. Il a été l’entraîneur-chef du Zimbabwe jusqu’au début de 2018 et a été l’entraîneur de bowling des Kolkata Knight Riders de la Premier League indienne en 2018.

Enregistrez votre adresse email pour recevoir automatiquement nos articles.
Afrik-inform, l’info en un clic.

Leave a Comment