lundi, mai 20, 2024
Home Blog Cameroun | Enoh Meyomesse témoigne du bouclage qu’il a observé lors de l’incendie du quartier Congo le 24 avril 1960. Afrik Inform

Cameroun | Enoh Meyomesse témoigne du bouclage qu’il a observé lors de l’incendie du quartier Congo le 24 avril 1960. Afrik Inform

by Afrikinform
0 comment

« 24 avril 1960, une bagarre se déclenche en début d’après midi entre Bamiléké et Haoussa au quartier New- Bell, non loin du quartier Congo. Subitement, autour de 14-15 heures, ce dernier s’embrase, le feu prend simultanément à plusieurs endroits. Le quartier Congo est habité en majorité par les Bamiléké. Au moment où le feu prend, curieusement, l’armée, arme au poing, tout comme les Haoussa, a déjà entièrement bouclé le quartier. On assiste alors à des scènes d’apocalypse. Les personnes, surprises par le feu et qui tentent de s’en échapper, sont abattues, froidement, soit par les militaires, soit par les Haoussa, armés de leurs arcs et de flèches. Lorsque le feu prend fin vers 17 heures, il ne reste plus rien des baraquements de ce quartier, et le nombre de morts par le feu, se dispute avec celui par les balles et par les flèches. Les statistiques officielles font état de 5 000 personnes sans abri. S’il y a eu tant de sans-abri, à combien pourrait s’élever le nombre de morts ?. »

Extrait du livre Sorti le 2 juillet 2020 Par : Henri Medou Atangana

You may also like

Leave a Comment

Soledad is the Best Newspaper and Magazine WordPress Theme with tons of options and demos ready to import. This theme is perfect for blogs and excellent for online stores, news, magazine or review sites.

Buy Soledad now!

Edtior's Picks

Latest Articles

2024 All Right Reserved. Designed and Developed by DigiPanel DigiPanel.
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00